le journal du gloppeur

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - mobilité

Fil des billets - Fil des commentaires

samedi, février 14 2009

ta bagnole + rapide que mon vélo ?

il y a quelques semaines, Reims accueillait un évènement un peu particulier ; des centaines de vieilles bagnoles ayant participé au rally Monte-Carlo s'exhibaient avant de prendre le départ et de brûler du pétrole sur des centaines de km juste pour le fun. bref, l'occasion de causer un peu de la vitesse généralisée, histoire de remettre la bagnole à sa place.

Lire la suite...

dimanche, août 19 2007

samedi noir

hier, j'avais prévu de retourner essayer des vélos couchés avec Vivien.
j'ai raté le tram pour Lille de quelques secondes. je me dépêche d'arriver à la gare avant le départ du train pour Orchies et avec mon vélo "gagné" dans un supermarché. en courant dans la gare, mon mobile tombe et se disperse jusque sur des rails.. m'enfin, on monte dans le train juste à temps.
une fois de plus, la baraque à frites à Orchies est fermée. à Coutiches, idem. à Flines, idem.. :'-|

chez atout vélos, je loue un vélo couché avec cette fois le guidon sous le siège. je démarre un peu plus rapidement que la fois dernière. on roule un peu dans la campagne et dans la forêt de Marchiennes. le guidon est un peu plus sensible que sur le précédent vélo et je manque de m'envoyer dans le fossé en essayant de faire un film avec mon mobile. mais à part cette petite peur, le vélo est très confortable. assez vite, on apprécie le paysage.
bon, par contre, la journée s'est un peu finie comme elle avait commencé. en retournant à la boutique pour rendre les vélos, une guêpe est rentrée dans mon pantalon et m'a piqué au genou.
après avoir rendu les vélos couchés et récupéré les nôtres, j'ai eu beaucoup de mal à retourner à la gare.. c'est là que je me rends compte de la différence entre vélo droit et vélo couché. l'intérieur de mes mains suait too much.
à Orchies, on croise mon père et Anaëlle en voiture - et c'est de plus en plus dur d'avancer - et à la gare, on se rend compte que le train est déjà parti et que le prochain passe dans une grosse heure trois heures.
mon père propose de nous reconduire si on laisse les vélos chez Alain à Bersée.
rouler était devenu un calvaire.. au moins jusqu'au chateau d'eau où j'ai fait une vidange.

dans la soirée, je n'avais la forme de rien du tout - ou peut-être juste l'air d'une patate.

dimanche, août 5 2007

pour vivre heureux, vivons couchés

fin de matinée hier, j'enfourche mon vieux biclou pour Lille-Orchies-Flines. je suis bien décidé à essayer un vélo couché.

Lire la suite...

samedi, août 4 2007

pour aller à Péronne

aujourd'hui, quelqu'une de la Mission Locale de la Haute-Somme la Maison de l'Emploi de Péronne m'a rappelé pour un boulot et pour qu'on fixe une date d'entretien - lundi 27 à midi.
j'ai un peu flippé en constatant qu'à Péronne, il n'y a pas de gare et que la SNCF voulait me faire passer par Amiens et Chaulnes, soit 3h11 de trajet et une facture salée. heureusement, Sami m'a rappelé que la gare des betteraves était à 15 bornes de Péronne, soit 27mn de trajet en tgv et un peu d'autostop. ouf !

vendredi, décembre 8 2006

un peu de coloriage politique

un peu à l'image d'un précédent billet sur l'Europe Fashion, ces dernières semaines ont vu naître une bulle médiatique sur la thématique environnementale. Poussés par la sortie au cinéma d'un film par et pour les américains - mais pas seulement - mais aussi par la menace d'une candidature Hulot, par les publications d'un rapport chiffrant le coût de l'inaction politique et d'un autre sur la division par quatre des émissions françaises de GES, les candidats déclarés à la présidentielle s'affolent et essaient de paraître tous plus écolos que les V.

Lire la suite...

mardi, août 16 2005

il ne faut pas réduire la TIPP

une (large) partie de la gauche estime que comme la TIPP n'est pas fonction des revenus et qu'elle touche les gens qui prennent la voiture pour aller travailler, il faut en diminuer le poids pour leur donner davantage de pouvoir d'achat. le PS réclame une baisse de la fiscalité sur le pétrole pour les ménages. bah oui, ce sont eux qui votent au moment des élections alors forcément.. tant qu'à être électoraliste, autant l'être avec ceux qui peuvent voter.

mais un tel comportement est irresponsable et inefficace.

Lire la suite...