le journal du gloppeur

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

samedi, mars 31 2012

je suis de droite - selon Mélenchon

j'ai lu dans les Echos un article qui reprenait une proposition phare du Front de Gauche - le smic brut à 1700€ immédiatement. lors de son meeting à Lille, Mélenchon déclarait que quand on est de gauche et qu'on arrive au pouvoir, le smic, on l'augmente, ça fait partie des figures imposées. récemment, Hollande estimait - en réaction à la proposition de Mélenchon - qu'il faudrait quand même revaloriser le salaire minimum après concertation avec les organisations syndicales. le smic reste donc l'outil privilégié de la gauche traditionnelle pour agir contre la pauvreté et les inégalités.

plutôt que d'espérer le grand soir pour demain et la gueule de bois pour les jours suivants.. voici quelques pistes visant à améliorer la situation des personnes à moyen-long terme.

Lire la suite...

jeudi, décembre 3 2009

urgence climatique - quand Mélenchon brille il faut le dire

il y a 2/3 jours, j'ai reçu de plusieurs personnes un communiqué du Réseau SdN demandant "aux eurodéputés d'Europe écologie de revenir sur leur vote en faveur d'une résolution favorable au nucléaire". certains mails et articles allaient jusqu'à mentionner le fait que Jean-Luc Mélenchon s'était - lui - opposé au vote de cette résolution. depuis, un article est paru depuis sur le site des europarlementaires EE afin d'exposer les raisons de leur vote.

c'est facile d'accuser les écologistes de retourner leur veste et ainsi de démolir une réputation acquise depuis longtemps sur le terrain, dans les manifs, dans les assos comme au sein des V. c'est facile, ça coûte pas grand chose et ça peut rapporter des voix. le NPA et le PdG qui ne font pas dans la dentelle n'ont pas tardé à diffuser à donf' sur internet sans plus d'information.

si le vote du groupe V/ALE fait débat (culture du compromis ou culture de la contestation ?), il a au moins le mérite d'être mis sur la table et expliqué. ce n'est pas le cas de Mélenchon qui se vante sur son blog d'avoir voté contre l'adoption de cette résolution alors que quelques minutes plus tôt, il refusait de voir la filière nucléaire exclue du Mécanisme de développement propre. d'un côté la transparence et la responsabilité, de l'autre l'incohérence et l'opacité..

oh, je sais ce que vous allez dire, je suis méchant avec Mélenchon. bon, c'est vrai que je l'apprécie peu mais je peux aussi reconnaître qu'il est capable porter des propositions intéressantes.

tenez, le jour même du vote sur la résolution sur le Sommet de Copenhague, il déclarait dans le cadre du débat parlementaire :

La vraie solution réside dans la création d'un service public européen des transports aériens.

intéressant.. vous ne trouvez pas ? ;-)