depuis mon retour de Morteau, je sens que j'ai la bougeotte. comme si le temps passé à Morteau, à rester immobile, je devais le rattraper. alors on skie, on marche, on prend l'air..

et si les remontées mécaniques sont arrêtées, comme il reste pas mal de neige sur les hauteurs, j'ai même chaussé les raquettes au pied de la Dôle, attaché une paire de skis alpins au sac à dos et grimpé jusqu'au sommet. une fois en haut, la chance de pouvoir contempler la chaîne des Alpes sans nuage, le temps d'un déjeuner frugal, de faire sécher les chaussettes au bout des bâtons et le plaisir de redescendre en skis.

j'ai commencé à courir aussi. participation au semi-marathon du transju'trail, au cross de 15km au Mont d'Or.. mais courir avec le sac et les chaussures de rando, c'était pas le top alors j'ai investi dans une ceinture porte-gourdes et des chaussures ultra-légères. si elles me font travailler les mollets, c'est quand même plus appréciable. et si je peux éviter de renouveler les douleurs à l'arrivée du transju'trail, c'est meilleur encore.