à la fin de l'été, je me suis installé dans le Haut-Jura avec Cécile. on a trouvé un job d'assistant d'éducation dans un collège tout proche. travail en continu du lundi 7h30 au mercredi 14h en moyenne. on profitait du week-end de 4 jours pour faire la lessive et quelques randonnées aux alentours. et puis l'ambiance et la qualité des relations de travail avec une CPE se sont fortement dégradées. les congés de la Toussaint venus, on a pensé à donner notre démission. Cécile a sauté le pas la première. j'ai suivi une semaine plus tard. avec la pression de trouver autre chose assez vite pour ne pas se trouver sans revenu trop longtemps.

par chance, j'ai trouvé un poste de prof en sciences économiques et sociales dans un lycée sur Morteau. bon, c'est pas Byzance, c'est un remplacement jusque mars 2013 donc faut commencer à penser à l'après. et c'est à 2h de route de l'appartement donc je dois louer une chambre au lycée et je ne rentre qu'une à deux fois par semaine quand j'ai un jour de libre. l'attention des élèves est très variable, entre les deux classes de 2des où j'ai l'impression de faire la garderie (SES est devenue obligatoire mais les notes ne comptent pas dans la moyenne) et les Terminales à qui j'enseigne la spécialité "Économie approfondie". le gros de mes heures, c'est avec les 1ères que je les passe et ça se passe quelque part entre les enfantillages des 2des et l'attention des Terminales. C'est une première expérience, et c'est déjà un défi de transmettre ce que j'ai pu recevoir pendant ma formation. le plus difficile - le plus intéressant ? - c'est de déconstruire les modèles compliqués pour rendre l'économie ou la sociologie compréhensibles, essayer de ne pas brûler les étapes. je vais profiter des vacances de Noël pour préparer les cours à venir, concocter un ou deux examens pour les 1ères et corriger les copies des Terminales..

et Cécile a trouvé un poste d'auxiliaire de vie scolaire sur Gex où elle va aider pendant quelques heures des élèves handicapés (audition défaillante, autisme..) et elle commence début janvier. je suis plutôt confiant.. :)

ah oui, j'ai oublié de vous dire que j'ai reçu mon permis de conduire. ça aide quand on vit à la montagne mais c'est pas une raison pour prendre la voiture pour aller chercher le pain, même quand la boulange' est à 1,5km ;p